Accueil

BIENVENUE SUR LE SITE

de l'Association de Notre Dame de Villethiou - Loir et Cher - 18 rue Jules Ferry - 41310 St Amand - Longpré - tel: 02 47 56 07 27 - 06 71 58 03 40 - Email: contact@villethiou.fr - site: www.ndv.villethiou.fr

- Bonne visite -

Afficher l'image d'origine

    Il est fondé, le 15 mars 2013, une association régie par la loi du 1 juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, dénommée:

"Sauvegarde de

Notre - Dame de Villethiou"



Nous avons besoin de vous, pour adhérer il vous suffit de remplir le bulletin d'adhésion ci dessous et de nous le renvoyer à l'adresse indiquée, pour nous soutenir vous pouvez faire un don.



Pour nous écrire, remplir le formulaire,contact et nous l'adressez.





Statut

organigramme

Adhésion

Contact

   
   



HISTORISQUE DE LA CHAPELLE

  • La légende:

 Un villageois trouve au fond du ravin de la Coudre, dans la source du même nom, une petite statue de la vierge, couchée sur le dos, portant Jésus dans ses bras. Le bruit de cette découverte se répand dans toute la plaine. On transfère alors la statue d'église en église. Mais celle-ci revient toujours dans la source où elle a été découverte. La population du hameau situé à côté de la source décide de bâtir une église en l'honneur de la statue. Cependant, plusieurs fois, pendant la nuit, l'église s'éffondre. Un jour, l'un des  travailleurs lance le marteau en l'air, demandant à la viérge de la faire retomber à l'endroit où elle souhaite que l'église soit construite. l'édifice est donc construit à l'endroit choisi par la viérge. Quelques jours plus tard, l'église est consacrée par le placement de la statue dans une niche du sanctuaire.

           L'édifice  

Ancienne chapelle romane de modeste dimension (11m x 5,30m) couverte dun lambris et surmontée d’une flèche.  Elle est datée du XI-XII siècle. Elle a été remplacée en 1843.

           L'histoire

La chapelle dépend du Prieuré de l’abbaye de Saint-George-du-Bois. Seigneurie dépendante du château  tout proche du Plessis-Saint- Amand.  Bien que de nombreux documents aient été perdus, on peut envisager  que le pèlerinage remonte à une période antérieure au XV siècle.

Dés le moyen âge, de nombreux pèlerins sollicitent  l’intercession de la vierge Marie afin de guérir leurs maux, prévenir des épidémies ou autres fléaux. Pendant toute la période moderne, le pélerinage est florissant.   En 1805, Duchemin de la Chenaye écrivait "il n'est pas de jours, pas même d'heure, ou l'on ne rencontre un grand concours d'hommes et de femmes sur le chemin de Villethiou, c'est le pélérinage le plus fréquenté du Vendômois"

En 1860, le nombre de pélerins serait de 10 à 12000, et jusqu'à 30 000 fidèles se rassemblent le 8 septembre.

Aujourd'hui situé sur un chemin de Compostelle, la chapelle, ouverte tous les jours de l'année, accueille les pèlerins. Un recueil, sur lequel ils confient leurs intentions, et des cierges allumés prés de Notre-Dame témoignent de leur passage quotidien.

Tous les ans, le pélérinage a lieu le dimanche le plus proche du 8 septembre, fête de la Nativité de la Vierge.

        **********

      

      Bibliographie

Cler,G, Sanctuaires et pèlerinages dans le sud du Diocèse de chartres, III e-début XVI siècle( mémoire de master dirigé par C.Vincent. Université Paris X –Nanterre 2009.

· Loisel, J.J, « Villethiou, ou un pèlerinage marial au siècle de Marie » Un bulletin de la Société Archéologique ( Scientifique et littéraire) du Vendômois, 1997, P. 17-52

· Saint Venant, R.de Dictionnaire topographique, historique, bibliographique du Vendômois et de l’arrondissement de Vendôme, tome IV, Vendôme,1969, P. 283-285

· Dupont (Abée) Recherches sur le culte de la Sainte Vierge dans la ville et le Diocèse de Blois ,

     Blois License, 1875 P. 82-9
































   





                                                         

 
ùùùùù